Édito

Samedi 4 septembre

Après le franc succès rencontré par sa première édition en 2019, Rien à voir ! est de retour pour une journée consacrée à la création sonore.
Création sonore ? D’abord une cueillette, picorée sur l’infini continent acoustique : bougies d’anniversaire ou de moteur Diesel, chandelle ou dynamite, haut-fourneaux enrhumés, ballerines au parquet, éclats de voix, soupirs et tonnerres de Brest. Ensuite le montage, art funambule et délicat, viendra tisser cette récolte, lui donner une forme sensible et sensée parmi les mille et une possibles.
Cette année il sera question de forêts, de hennissements, de périphérie, de diable, de karst, de langue emberlificotée, de villes souterraines, de mythes, de brume. Les dispositifs d’écoute continueront d’explorer la géographie du village, vous faisant passer d’un authentique habitat monestiésain début XXIe à un tunnel désaffecté et néanmoins ferroviaire, du casque à bigoudis aux transats d’une sieste en Amazonie.
Alors hissez vos pavillons, astiquez marteaux et enclumes, chaussez vos étriers ! Venez regarder le monde avec vos oreilles.

Programme